Pour mieux comprendre

flammebougielumiere.jpgC’est lors de la première visite de Kalou Rimpotché à Dashang Kagyu Ling que le début des hostilités des résidents entre eux et envers les Lamas du centre ont commencés. Kalou Rimpotché a donné audience et les personnes reçues n’ont dit que de mauvaises choses sur ce centre et les résidents. De ce fait il s’est forgé une idée du temple, des lamas et des habitants.

Un an s’est écoulé, rien ne s’est arrangé entre les résidents et les Lamas. De plus pendant cette année, les messages envoyés à Kalou Rimpotché n’étaient toujours pas porteur d’espoirs pour la bonne entente et la bonne continuité du centre.  

En conclusion lors de sa dernière visite, le jeune Kalou Rimpotché a tranché pour un renouveau du centre. En aucun cas les Lamas de Kagyu Ling n’ont contesté l’autorité de Kalou Rimpotché. Nous pensons que ce qui a surpris les Lamas a été la procédure. Ceci explique en partie la venue d’avocat et d’huissier de justice.

Nous voudrions rappeler que personne n’est parfait et que des erreurs peuvent être commises par tous.  Mais aucun êtres humains ne méritent de se retrouver dans une situation d’exclusion.  

 

155 Commentaires pour “Pour mieux comprendre”


1 2
  1. claude écrit:

    désolé faut arrêter de rêver lamas ou pas chaque être est égo devant la justice. que chacun se mette à la place des victimes et vous parlerez peut être autrement.
    j’ai eu l’occasion de passer un séjour la bas il y a une 20aines d’années c’était super.aussi bien qu’aux curé et maintenant les lamas ou allons nous.il y a un de vous qui disait que l’exclusion n’est pas juste FOUTAISE je dit. ce n’est nullement de la vengeance de ma part mais une colère OUI une colère. ce lieu est un lieu de rassemblement, de construction et non de DESTRUCTION. un Lama est là pour ouvrir les consciences et non les fermer. je comprend mieux et j’en suis désolé de voir pourquoi les lamas ont les chinois devant leurs portes. j’ose espérer que parmi cette congrégation il y a tout de même des lamas qui sont loin de bafouer les enseignements de BOUDDHA ou alors faut il directement s’adresser a lui oui je pense que oui « il vaut mieux s’adresser a Dieu qu’a ses Saints » cela est valable pour tout et c’est triste.
    OM SHANTI tout le monde peut faire des erreurs mais pas des crimes ou je n’y comprend plus rien. Alors chacun à sa place svpl et arrêtez de rêver…..

  2. Jeanne écrit:

    je viens de lire les commentaires sur la triste affaire qui est arrivée à DKL.indignée, comme vous, par le sort réservé aux lamas Bhoutanais, j’ai écrit au centre pour lui faire part de mon étonnement sur la façon dont Kalou rinpoché avait géré cette affaire. un tulkou, fait pour fait faire régner l’harmonie parmi ses disciples et qui séme la ziz

  3. Karma Tcheu K. écrit:

    Lisant le Namtar (autobiographie) du vénérable Kalou Randjoung Kunkyab on découvre ses paroles

    « JE VAIS MAINTENANT REJOINDRE LES TERRES PURES ET NE ME REINCARNERAI PLUS JAMAIS SUR TERRE »

    Il semble donc que les puissants désirs attachements de disciples ont pourtant, par leurs projections d’esprits, matérialisé leur propre volonté, niant sans plus de respect les propos et souhaits du Vénérable.

    Si quelqu’un peu expliquer ce Chemin ! ! ! ! !

  4. personne écrit:

    http://bourgogne.france3.fr/evenement/documentaires/index-fr.php?documentaire=34b1496b026b869f0147c35cd4fb2932

    le 30 sur france 3 vers minuit
    d’autres date à venir

  5. stultrim écrit:

    om

  6. invisible écrit:

    Nadege je te remercie pour cette intervention aussi intelligente, respectueuse , dans la lignée d’une belle pratique Bouddhiste qui fait la part des choses.Te rencontrer serait un plaisir et je ne dois pas être le seul à penser cela, nous sommes très nombreux à penser comme toi.

  7. karma Djinpa zangpo écrit:

    Bonjour a tous
    Vous trouverez les enseignements de sa sainteté Dalai Lama sur le site de Vajra yoguini de Lavaur……..Puisse tous les êtres posséder le bonheur et les causes du bonheur….Om mani padme houng,Om mani padme houng,Om mani padme houng

  8. félicité écrit:

    merci Tsultrim,
    pour le lien. je n’ai pas perdu de temps à rechercher le site.
    que cela soit de bon auspices pour la paix et Kagyu Ling.
    chaudes amitiés à tous.

  9. stultrim écrit:

    http://www.dalailama-toulouse2011.fr/FR/streaming_1.php?media=2&lg=FR&button=D%C3%A9marrer#

  10. Félicité écrit:

    L’impermanence, je la vis comme une danse. parfois joyeuse, parfois triste. La pratique de la méditation rend cette danse légère et harmonieuse.

    Ce qui se passe à Kagyu Ling n’est pas cette danse vajra qui apaise.

    Lorsque je regarde ce qui se passe dans mon esprit, ce n’est pas de l’attachement. C’est le lien pur qui me lie au lama, c’est la transmission de l’enseignement du Bouddha.

    Je suis obligée de cultiver la patience devant l’arrêt de l’enseignement que je suivais.

    la meilleure arme devant l’adversité n’est elle pas la patience?

    Chasser les lamas de Kagyu Ling, sans motif vraiment valable, surtout Lama Sherab qui a construit le centre, grâce à sa foi, sa confiance en le Bouddha, en Kalou Rinpoché et en le 16ème Karmapa, qui a fait fonctionner le centre pendant toutes ces années, et qui y vit depuis 41 ans, est difficile à accepter. et je modère mes paroles, pour ne dire de mal de personne.

    Les changements, nécessaires, peuvent toujours se faire plus doucement, dans le respect des uns et des autres, et dans le dialogue.

    que les trois joyaux nous protègent tous et nous aident à ramener la paix et l’harmonie.

  11. Nadège écrit:

    je constate que les actes que pose Yangsi Kalou Rinpoché entraînent beaucoup de réactions : pour ou contre, beaucoup de passion chez tous ceux que je lis ici.
    Pour ma part plutôt que de chercher qui a tord qui a raison, j’observe ce qui ce passe en moi,ce que déclenche les actes forts qu’a posé Yangsi Kalou rinpoche , j’observe les émotions perturbantes et douloureuses et j’en cherche la cause pour changer.

    j’ai eu le bonheur de le rencontrer 2 fois en 2008 et 2009 et a chaque fois, ce qu’il est, ses réponses, m’ont donné l’occasion de sortir de mes vieux conditionnements et de trouver plus de liberté en moi, exactement de la même façon que son prédécesseur que j’ai eu la chance de rencontrer souvent a DKL.

    je suis une ancienne de Kagyu ling ,lorsque nous avons construit le temple j’ai eu l’impression de participer à ma modeste mesure à la création d’un mandala.
    Le mandala doit être dispersé un jour et cela faisait si longtemps que le mandala « Kagyu Ling  » existait dans son ronronnement , je suis heureuse que Yangsi Kalou Rinpoché ait enfin dispersé le mandala.

    cela nous entraîne au détachement et c’est parfois douloureux , lorsque j’ai appris les décisions prises en avril j’étais en Inde et une grande colère est montée en moi , comment Le jeune Kalou Rinpoché était en train de s’en prendre à mon centre et à Lama Sherab à qui je porte une grande affection !
    En méditant je me suis aperçu que c’était plutôt a la nostalgie de ma jeunesse que je portais une grande affection et je dis merci a Kalou Rinpoché de m’avoir permis d’ouvrir les yeux et de me libérer de cette émotion.

    Les lamas sont là pour nous enseigner par leur exemple et non par des mots ils doivent nous montrer le chemin de la pratique , le détachement en fait parti et l’impermanence aussi je ne peux croire que les lamas de Kagyu Ling ai besoin qu’on les défendent a ce point ni qu’il le demandent et mon affection pour lama Sherab reste intacte.

    Il fut une aide précieuse pour moi et si Kalou rinpoche agit de cette sorte cela ne peut être que pour le bien de tous les êtres, y compris celui de lama Sherab car le karma se vit parfois a long terme
    ceci est juste mon opinion .

  12. kozmw écrit:

    bonjour amis et amies du Dharma dimanche 7 AOUT 2011 10H
    L’autre jour je suis tombée sur ces paroles d’un maitre japonais je crois, je le trouve de circonstance il dit: CERTAINS PRETENDENT CORRIGER LE MAL ET MENER AU BIEN, MAIS CE N’EST QU’UNE PASSION PASSAGERE GAGNER OU PERDRE EST LA MECONNAISSANCE QUI FAIT CROIRE A LA PERSONNALITE ET AU MOI.
    Jeune Kalou devrait méditer sur ces paroles. Mais sait-il ce qu’est médite? Il s’est bien vanté d’avoir trahi ces maitre en faisant croire qu’il étudiait!!! qu’il méditait!!! alors comment peut on confier des activité et laisser faire à un jeune maitre qui vit en contradiction entre ses gestes d’aujourd’hui et ses paroles qu’il nous propage lors de grande réunion. Moi j’aimerais bien qu’un haut lieu ceux qui ont les vrais valeurs mettent peut etre un terme a ces agissements et aux agissements de ceux qui l’entourent. Comment faire savoir réellement à sa Sainteté Dalai Lama qui est notre chef spirituel à tous qu’elle lignée soit elle, comment en la mémoire des maitres peut on laisser passer cela. Faut bien que jeunesse ce passe mais quand meme! Un jeune maitre qu’il soit rimpoché ou pas n’a pas le droit de bafoué l’éthique bouddhiste. Car tout le monde bouddhiste est concerné quand il y a des déboire de la sorte. Vous qui me lirez y a t-il des gens que les l’on pourrait mettre au courant, des gens haut placé à informé et que cela ne reste pas des paroles enfermés dans les tiroirs. Moi je ne suis qu’une petite disciple qui à écouté les paroles de maitre qui je pense m’ont appris de belles choses et je tiens à remercier lama Shérab Ouangdrak Seunam Tcheuny de m’avoir toujours accueilli sincèrement de m’emmener sur la voie que tous nous recherchons; les valeurs de la moral voila entre autres ce qui étaient enseigné a Kagyuling. Aujourd’hui certes il y a les nouveaux lamas et essayent de propager la voie de BOUDDHA mais sans mettre leurs compétences en doute, jamais l’expérience des maitres d’avant ne sera remplacé et puis soumis à la parole de leur jeune Kalou ils agissent sous son influence lui meme soumis à l’influence de personnes qui n’ont rien a voir avec le Dharma. Peut être est ce la jalousie de nous voir s’élevé nous les disciples qui a été la cause de cette méchanceté de la part de certaines personnes qui ont propagé des infamies envers les anciens lamas; et la méchanceté continue!!!!
    Voila que nous disciples sommes chassés également de quel droit n avons nous plus le droit de fréquenté ce lieu??? Mais qui sont-ils pour nous chasser??? a qui s’adressais ces paroles mon centre est votre centre vous êtes tous les bienvenus A qui s’adressait alors ces paroles? aux nouveaux disciples qu’ils veulent façonné et chasser les anciens Est-ce cela la voie du Dharma?? Que tout cela est triste!! Alors vous me direz qu’avons nous à faire a KL maintenant? car personnellement mis a part la pudja de Tara à laquelle j’ai assisté et qui m’a convenue il n’y a rien!!! rien dans ce lieu d’énergie, un centre VIDE, VIDE de personne mais surtout vide de Spiritualité, VIDE d’enseignement profond un centre touristique mais plus le centre ou le dharma était enseigné avec grande foi et grande joie. Alors la nostalgie me fait passer par la de tant à autre mais je n’ai pas envie de rester dans la nostalgie, je tourne la page sur ses 10 Années, je m’envole vers de nouveaux horizons,nous avons lever le camp certes, mais dans mon coeur quelque chose me dit que ce que j’ai appris des maitres est à mettre en oeuvre ; y a t-il quelqu’un qui partage ce sentiment?
    bon j’ai un trou alors je repars à ma méditation et aurais je des réponses dans mon esprit mais aussi de vous TASHIDELE A VOUS je pense a vous a bientot KZOMW ;;;; OM MANI PEDME HOUNG!!!! OM MANIPEDME HOUNG!!!! OM MANI PEDME HOUNG!!!!………OM……..MANI…………PEDME…….HOUNG………

  13. Karma Djang Tchoub Dölma écrit:

    merci Félicité, je suis d’accord à 100 % avec toi. Si tu es la Félicité que je connais… j’espère qu’on se reverra bientôt.

  14. Félicité écrit:

    comme vous tous, je suis triste pour Kagyu Ling et nos lamas

    les évènements sont vides et impermanents, de la nature de la vacuité, si j’ai bien compris les enseignements.

    Kagyu Ling est peut être en train de se purifier, pour retrouver une splendeur inégalée après ces évènements

    Les lamas nous ont appris plein de choses, ils nous ont transmis une grande partie de leur immense savoir, nous savons apaiser notre esprit, nous savons prier, et si tous ensemble nous souhaitons de manière pure et avec notre foi, notre dévotion, la réhabilitation de nos lamas à DKL, nos souhaits devraient se réaliser

    Souhaitons aussi que Yanksi Kalou Rinpoché développe rapidement la sagesse et la compassion du Seigneur de Refuge Kalou Rinpoché pour le bien de tous les êtres

    Et puis, continuons à être positifs et joyeux Nos lamas ne sont pas morts et continuent leur activité

    Mon lama racine va habiter à côté de chez moi, et cela me procure aussi de la joie, je dois l’avouer.

    N’oublions pas que le précédent Kalou Rinpoché, avec sa grande clairvoyance, a dit de Kagyu Ling, que c’est un lieu d’éveil, comme Bodgaya Ce n’est pas en chassant tout le monde que cela va se réaliser

    gardons confiance en les trois joyaux et les trois racines

    OM TARE TOUTARE TOURE SOHA
    Nous sommes le 8ème jour du mois lunaire, le jour de Tara et de Sangye Menla.

  15. kozmw écrit:

    bonjour a vous ne maitrisant pa internet j’écris mais apparament je sais pas si on me lis.Voila je voulais dire que j’étais triste de voir comment le centreDKL est devenue triste comment il a pris une mauvaise réputation et si sa continue je me demande si il va tomber dans les oubliettes quel dommage et quel gachis comment a ton pu laisser faire et jarrive pa a comprendre qu’en haut lieu on laisse faire un si jeune maitre salir le l’ethique bouddiste que l’on nous a transmis par des les maitres qui ont été bafoué. Je ne sais pas ce qu’il faut faire et y a t’il a faire ? BON quand je suis davant cet écran j’arrive plus a dire ce que j’avais tant à dire alors a bientot peut etre KOZMW

  16. Jacques écrit:

    Bonne route Karma Djinpa Zangpo, good luck.

    Karma Ngawang Gyaltsen.

  17. karma Djinpa zangpo écrit:

    Bonsoir merci de ces conseils….Je n’ai ni haine ni aucune mauvaise pensées envers qui que se soit je continue mon chemin qui s’éloigne de K L c tout.
    Je garde ma confiance pure envers les exclus de K L tous les enseignement que les vénérables Anila Tcheuny,Lama Sherab,Lama Oundrao m’ont offerts me sont precieux, comme tu fit Jacques on the road again
    Amitiés

  18. Jacques écrit:

    J’ai oublié l’excellent Lama Tsultrim Guélek dans les Vosges et bien d’autres encore, tels les collaborateurs de Lama Denys par exemple. Il n’y a que l’embarras du choix, sans oublier vos lamas anciens pour autant. Et puis tiens, j’ose recommander mon Lama : Khenchen Bokar Dönyö Rimpoché à Mirik.
    Bien sûr je comprend que c’est une douleur d’accepter que le Temple des Mille Bouddhas c’est fini. L’impermanence c’est aussi l’incertitude quant au futur. Om mani padmé hung.

  19. wangdrak écrit:

    Des considérations de Jacques, je retiens que plein de bonnes choses se font. C’est important de le dire. L’enthousiasme et la réjouissance sont de meilleurs moteurs que l’aigreur et la médisance. Et en effet, il est important de ne pas prendre pour parole d’évangile l’avis et les discours propres aux « déçus du dharma » qui, souvent, oublient de voir leur propre responsabilité dans leur déception et, plutôt que de percevoir les limites de leurs attentes et de leurs investissements, préfèrent critiquer de façon stérile et unilatérale tout ce qui s’est fait, sans rien être capable d’offrir comme alternative (en dehors de discours théorique) ni n’avoir rien montré d’extraordinaire pendant ces années qu’ils critiquent. Cette démarche est d’autant plus douteuses que ces « déçus » s’autoproclament « anciens » dont l’avis aurait valeur d’autorité alors que d’autre véritablement anciens dans leur investissement se taisent et œuvrent véritablement et infatigablement, sans se soucier des médisances et dépassant les difficultés, au service d’une transmission pure. Donc oui, beaucoup de bonnes choses se fond. Par la présence de Kyabdjé Bokar Rinpoché et de nombreux autres détenteurs Shangpa, la transmission se développe bien en Occident et continuera, souhaitons le, de le faire. N’oublions pas que de nombreuses autres lignées et écoles sont aussi présente et que s’ouvrir et découvrir est aussi une richesse. Que tout cela soit une source d’inspiration et de motivation pour tous et pour chacun !

  20. Jacques écrit:

    Kagyu Ling Plaige ne correspond plus à vos attentes ? Pas grave : le moment est venu de prendre votre baluchon et de partir sur la route. L’important est de garder de la reconnaissance envers les lamas partis et de continuer. Oublier les déceptions, abandonner les ressentiments et partir. On the roaad again. Rien qu’en France il y a le choix : lama Shérab Namdreul, lama Tcheukyi Sengué, lama Namgyal, lama Denys, lama Gyourmé ect. D’autres encore car il n’est pas forcément utile d’être coincé : Gyalwang Drukpa, Motchok Rimpoché par exemple mais aussi les antennes de Vajrayogini, les centres Nyingmapa, Sakyapa.
    Ou bien encore partez à Darjeeling et au Sikkim, terres de protection du Dharma. Si vous êtes riches allez au Bhoutan.
    Ou rejoignez Vivekarama ou un autre groupe Théravada de votre choix, ou un groupe zen qui vous conviendra. Haut les coeurs!
    Kalegs pébs.

  21. karma Djinpa zangpo écrit:

    Bonsoir a vous
    Je iit ces mesages…….J’ai un peut de mal a savoir où je me trouve, un site de parti politique ou querelles de pouvoir sont exposées sans vergogne. Je suis triste ,j’ai pris refuge en les trois joyaux Bouddha, Dharma,sangha…….où se trouve ce dernier joyaux le précieux sangha dans ce blog, dans paldenshangpa. …..Avec les trapas qui occupent kagyu Ling aujourd’hui. ..?
    Trop c trop tous ces acts ne m’enseignent plus……
    Où se trouve le jeune Yangsi. …..,Ne devait il pas resider a K.L fin juin …..Quand va t il revenir avec sa femme. Quand je me suis rendus a KL en juillet je n’ai senti que……….rien que tristesse Rencontré beaucoup de touristes dans une boutique mercantile. ……Je ne pleur pas sur le passé comme certains sur ce blog aime a croire je pleur l’absence de maitre spirituel a KL digne de nous accepter comme disiple. Ceci n’est pas prétentieux de ma part le (maitre)ne doit il pas enseigner et dispenser amour et compassion dans le Sangha .Je continu mon humble pratique qui m’a été enseignée jusqu’à avril 2011 j’ai beaucoup a faire pour mon chemin (Dharma) .Les enseignements du Bouddha seront ma seule politique.
    Puisse le précieux esprit d’éveil naitre chez ceux où il n’ai pas encore né, puisse t’il une foi né ne pas ce détérioré mais s’accroître de plus en plus. Om mani padme houng.om mani padme houng. Om mani padme houng.

  22. Neldjor Eu Sel écrit:

    (suite du message précèdent)l’autre…
    Il y a de nombreux paramètres qui nous dépassent dans cette histoire et ce n’est pas en venant régulièrement à K.L et mangeant occasionnellement avec les Lamas qu’on peut savoir ce qui a véritablement motivé ces décisions… Les choses sont ainsi aujourd’hui, ce qu’il y avait à K.L n’est plus, c’est maintenant différent que cela plaise ou non. Alors soyons les grains de couleurs du mandala dont nous avons fait partie et ce n’est pas parce que aujourd’hui nous sommes dispersés au gré des torrents que nous ne sommes plus sur le chemin. L’impermanence… tout n’est que changement, on suit le courant ou on se fige accroché au passé.

  23. Neldjor Eu Sel écrit:

    Je voulais juste dire que si il est possible de voir dans nos conflits sur ces pages des enseignements à en tirer, alors il faut aussi tirer des enseignements de ce que provoquent les décisions de Kalou Rinpoché… Oui, ses décisions dérangent, oui bien sûr il a brisé certaines « habitudes » et dynamiques sur K.L… mais comme je le disais dans le message au sujet d’un yogi et du mandala qu’il jetait au torrent, si aujourd’hui vous vous sentez « frustré » par ses décisions, cela ne veut pas dire qu’il ait tord en tous points… et alors regardons en nous ce que cela provoque plutôt que de juger celui qui a pris ces décisions. Lao Tseu disait que lorsqu’on rencontrait quelqu’un, qu’il soit vertueux ou non nous devions regarder où NOUS en sommes plutôt que de juger l’a

  24. stultrim écrit:

    développe stp N.E.S car je n’ai pas compris le message que tu veux faire passer,car je suppose qu’ il vaut mieux prendre en « maitre » de la colère et autres quelqu’un qui t exaspère,plutôt que quelqu’un que tu aimes ,non???
    et personnellement Rinpoché ne me fait pas mettre en colère, donc soit tu n’as pas compris ma démarche,soit c’est moi…
    allez bonne journée à vous tous

  25. Neldjor Eu Sel écrit:

    on peut citer un texte sans autorisation mais pas mettre le nom de l’auteur sans son autorisation ??? drôle de principe… mais bon, l’enseignement est plus à considérer que l’enseignant et c’est pas NSN qui t’en voudra de ne pas l’avoir cité.
    Pour ce qui est de tes maitres de colère et autres, c’est bien dommage que tu m’attribues ce rôle alors qu’il est refusé en ces pages au jeune Kalou…

  26. stultrim écrit:

    et si je n ai pas cité l auteur du texte cela est uniquement parce que je n avais pas son autorisation de le faire ,voila c est tout pour aujourd’hui

  27. stultrim écrit:

    amis du jour bonjour,désolé de ne pas avoir répondu depuis un moment,mais j’étais partis en vacances en laissant tout mon attirail derrière moi…
    et pour répondre à N.E;S,oui j’ai trouvé des maitres
    je n ai qu’a ouvrir les yeux et je les vois tout autour de moi..
    mes maitres de la colère,tiens je vais te mettre avec!!!!
    mes maitres de la patience,allez je t y mets aussi!!!
    mes maitres de la compassion(pour la développer),allez je t ‘y mets aussi!!!
    allez je n’en veut à personne et je crois que ses petites vacances m’ont fait un grand bien…je vous le dis partez sans ordi ni portable,vous m en direz des nouvelles…
    amis du soir bonsoir…et gardez la foi …

  28. Karma Djang Tchoub Dölma écrit:

    Je pense que ce genre de propos devrait se modérer. Comme j’ai toujours répondu à mes enfants… à chaque fois qu’ils me disaient : c’est lui qui a commencé. Je répondais, peu importe, l’essentiel est que tu sois le premier à arrêter la bagarre. Pour connaître Tsultrim, « elle » ne mérite pas ça.

  29. Neldjor Eu Sel écrit:

    @Mireille, stultrim étant le roi du copié collé le texte dont il omet de citer l’auteur est là :
    http://www.yogi-ling.net/Enseignement/Pratique%20du%20Coeur.pdf

    Du bienheureux Neldjorpa Shérab Namdreul…

    (Alors Stultrim ?? aurais tu trouvé un authentique maitre ??? que ces lectures te fassent le plus grand bien ;) )

  30. Mireille écrit:

    Bonjour Tsultrim,

    de qui est ce texte?

    merci

  31. Karma Djang Tchoub Dölma écrit:

    on projette sa propre agitation, mais là en ce moment j’y projette ma tristesse.

  32. stultrim écrit:

    Sincérité du coeur
    On se croit seul justifié
    Et ne veut rien entendre de l’autre.
    On s’investit de justice et sanctionne aveuglément.
    On prône la pureté et pointe les menaces.
    On se croit seul sincère
    Et la sincérité nous renvoie à nous seul.
    Le samsara est un malencontreux malentendu
    De gens tous aussi sincères,
    Mais jamais au même moment.
    Nos mains plongent chercher des reflets amis
    Et nous sommes surpris que la vase remonte
    Contre nous, sans qu’on ne puisse rien arrêter.
    On se voit seul injustifiable
    Et l’on ne peut rien attendre de l’autre.
    On se plaint d’injustice et l’on réclame vengeance.
    On plaide l’ignorance et ne veut rien comprendre.
    On se croit seul sincère,
    Et la sincérité nous renvoie à nous seul.
    La discrimination fait son carnage
    De gens tous aussi sincères
    Mais jamais au bon moment.
    Nos mains s’agrippent au bleu du ciel
    Et nous sommes perdus quand tout s’effondre
    Autour de nous, sans qu’on ne puisse rien faire.
    Alors pour ne pas être seul, on s’entoure de
    sympathisants.
    Alors pour se montrer sincère, on se dit chargé de
    mission.
    Alors pour être aimé, on se convainc d’être pur.
    Alors on se croit moins seul,
    Mais la sincérité nous renvoie à nous seul.
    La victoire réclame la tête
    De gens tous aussi sincères
    Mais jamais dans le bon camp.
    Nos mains s’octroient le bon droit et la vindicte
    salubre
    En érigeant temples et chapelles
    Pour prier que le bien soit dans son camp.
    Puis, mains jointes, fermant les yeux,
    On aseptise son coeur de tout remord.
    On prie, humble serviteur,
    Capable de tout pour la cause
    Tant qu’il y a prétexte d’être sincère.
    Puisque dévot, on est donc juste,
    Juste assis sur sa bonne conscience.
    Enfin convaincu d’être sincère,
    Mais la sincérité nous renvoie à nous seul.
    Puis, un jour, assis les yeux bien ouverts,
    Sans autre temple que son corps
    Face à soi-même, l’esprit nu,
    On s’effondre mais plus noble que jamais.

    CE TEXTE N EST PAS DE MOI,bien sur !!!

  33. Neldjor Eu Sel écrit:

    oh !! Yogi Ling dans ces pages !!! Un lieu bien éloigné de l’agitation de K.L, avec un authentique maître dont l’éthique, le sourire et la réalisation sont exemplaires.. Qui lui aussi d’ailleurs pense le plus grand bien de Lama Détchèn Dorjé.

  34. wangdrak écrit:

    Pour ceux qui sont intéressés, je suis tombé sur ce lien : http://www.yogi-ling.net/Lignee/Historique.htm.
    C’est la traduction d’un extrait de la partie Shangpa du karchag (présentation du contenu) du Trésor des Instructions Essentielles de Djangoeun Kongtrul Rinpoché. Ce « trésor » est une collection qui présente parfaitement et de façon relativement exhaustive chacune des huit lignées de pratiques, dont bien sûr la lignée Shangpa.

  35. Neldjor Eu Sel écrit:

    pour mieux comprendre…

    Assis devant sa grotte, un yogi bien heureux confectionnait depuis des années un mandala de sable et pierres précieux recueillis dans les montagnes. Son œuvre était très belle, arrangeant avec sagesse et harmonie chaque grain qu’il y déposait, il avait ainsi manifesté l’univers lumineux du parfait bouddha. Du flanc de sa montagne le mandala éclairait la vallée tel un joyau au soleil. Au matin de la pleine lune, il balaya le palais et alla répandre le sable dans le torrent qui filait le long de l’ermitage. Pris dans les tourbillons chaque grain entama son nouveau voyage au gré des courants et obstacles. Certains suivirent le courant tumultueux, d’autres se blottirent aux creux des rochers, attendant là que la force des éléments ne les déloge pour reprendre alors leur chemin. Mais tous portaient en eux l’essence de l’ensemble qu’ils furent durant quelques instants. Ils allaient tous, au gré de leurs tailles et couleurs, manifester sous une autre forme la sagesse des bouddhas, se rejoignant à la fin dans le calme de l’océan…

    Longue vie à la précieuse lignée.

  36. wangdrak écrit:

    @ Dreulma. Je réponds dans cette rubrique (plus approprié) au message de Dreulma dans « dernières nouvelles », sur les statuts. Est-ce possible d’avoir le texte complet de ces deux articles ? C’est intéressant et important de bien regarder pour comprendre comment les principes traditionnelles s’inscrivent dans le contexte légal républicain.
    Quelques pistes à creuser, juste pour mieux comprendre :
    - De quelle lignée parle-t-on ? Qui a choisi Lama Shérab ? Qui est en droit de le destituer ? A quel titre ? Quels sont les conditions d’exclusions ?
    - « Soumise » : de quelle soumission parle-t-on ? Une autorité spirituelle ? Un pouvoir temporel ?
    - « L’ordination » : de quelle ordination parle-t-on ? L’ordination du Vajrayana (le samaya ; discipline secrète) ? l’ordination en tant que bodhisattva (discipline intérieure) ? l’ordination de libération individuelle (discipline extérieure) ? qui comprend elle-même différents types de niveaux, dont les voeux monastiques.
    Je dis cela pour « mieux comprendre », pas pour défendre quelque chose.
    Donc merci d’ouvrir la discussion et de la continuer si vous souhaitez, en partageant le texte précis de ces deux articles et en rajoutant éventuellement celui sur la destitution et tout ceux qui peuvent être utile

  37. Jacques écrit:

    J’ai remarqué que sur le site « dharmakalu » comme sur le journal régional, pour mieux discréditer les lamas on parle de « moines », laissant entendre qu’il est inconcevable d’être moine et père de famille. Sur « dharmakalu » ils vont même jusqu’à falsifier le nom de ce blog et « Soutenir Dashang Kagyu Ling, les lamas et leurs familles » devient « Soutenir Dashang Kagyu Ling, les moines, leurs femmes et leurs enfants »!!!Je transcris de mémoire mais en gros c’est ça, vous povez vérifier.
    Comment peut-on transformer, triturer la vérité au nom du Dharma ? Ce site dharmakalu est malfaisant.

  38. Jacques écrit:

    Sans lama Shérab il n’y aurait pas eu de Temple des Mille Bouddhas, sans lama Seunam il n’y aurait pas eu de rééquilibre financier, sans les lamas de Kagyu Ling il n’y aurait pas eu de Kagyu Ling.

  39. simonet pierre écrit:

    « tchags inn sing sing / do inn trag trag »,

    (proverbe bhoutanais, cité par Nicolas T. et Françoise R. dans « Maximes, proverbes ».)
    (la valeur se juge au compartement -cela concerne même les « franska tokay » (expression bouthanaise dont d’aucun nous affublait, nous, les français).

  40. Jacques écrit:

    Pema Choga a dit le fond de ma pensée. J’aurais aimé savoir bien dire les choses. Merci Pema Choga.

  41. Jacques écrit:

    Aï aï aï je vais critiquer : êtes vous déjà allé lire « paldenshangpa » ?

    C’EST DE LA PHILOSOPHIE A DEUX SOUS!

    J’y crois pas! Dis moi pas qu’c'est pas vrai!!!

  42. wangdrak écrit:

    Deux remarques.
    1) Ce blog est aujourd’hui le seul espace d’expression et d’échanges non censuré sur la lignée Shangpa. Beaucoup d’opinions intéressants et divergents sont exprimés. Parmi les personnes qui le lisent et peuvent être dérangées, n’hésitez pas à en parler, à partager votre vision, à demander à vos lamas, qu’il puisse nous éclairer ou vous transmettre les éléments pour. Le contenu de nos discussions est fondé, ce sont des thèmes qui méritent évidemment considération et tout le monde a réellement la possibilité de s’exprimer sereinement.
    2) Tout en ayant le courage d’avancer, d’échanger, voire de dénoncer, prenons garde à ne stigmatiser personne de façon définitive, et encore moins aucun groupe de personne : c’est la tentation de la facilité et de la stupidité, pas la pratique du dharma. Kalou Randjoung Kunkyab en enseigné l’esprit non partisan (ris med). (C’est un peu pour moi que je raconte cela ; c’est tellement tentant suivant ce que l’on entend ! mais je vous le fais partager :) ).

  43. muriel écrit:

    L’appel au Lama de Loin c’est vraiment une prière que l’on peut pratiquer le plus souvent possible surtout en ce moment, La vie de Kalou Rinpoche c’est magnifique: « Libérer les êtres »
    Je pense aux Livres que tout le monde doit connaître sans doute: « Conseils d’une amie pour des temps difficiles : quand tout s’effrondre » Pema Chôdron et tous ce livres sont Merveilleux et aussi les livres de Tich nath han dont «  »il n’y a ni peur ni mort » Tous ces livres sont d’une grande aide aussi.

  44. Karma Djang Tchoub Dölma écrit:

    oui Wangdrak, c’est ça, un si joli lieu… et tout le monde s’y sentait si bien.

  45. Jacques écrit:

    Ne rêvez pas, pardon mais va falloir mettre une croix sur Plaige, à moins d’accepter la loi des nouveaux dictateurs. Franchement je serais vous je viendrais en Normandie du côté de Vimoutiers ou à Paris vers le Lac Daumesnil. Et pour les sudistes il y a la rue de Paradis et le Jardin de Claire Lumière. Par exemple.
    Meilleurs voeux à tous.

  46. Karma Tcheu K écrit:

    Merci Wangdrak !
    Puissions-nous à nouveau la chanter ensemble aux précieux rituels du matin !
    Seul oua dep so Lama Rinpoché/ doung oué beu to trin tchen tcheu kyi djé/ Kel mé da la ré sa kyeu lé mé/ tou yi yer mé dré par tchin kyi lop/
    « Précieux Lama, nous vous adressons cette prière! Seigneur du Dharma rempli de bonté, nous vous appelons avec dévotion! Nous infortunés, n’avons pas d’autre espoir que vous. Bénissez-nous afin que votre esprit et le nôtre soient unis de façon indifférenciée ! »

  47. wangdrak écrit:

    C’est intéressant et inspirant. Une belle prière au Lama peu connu, de Kalou Randjoung Kunkyab (qui a très peu écrit de ce que je sais), hommage au lama et à tous les lamas :

    « L’APPEL AU LAMA DE LOIN »

    NAMO GURUBHYA
    Votre protection due aux profondes
    Connexions de mes aspirations
    Fait vaciller en ses tréfonds
    L’océan de souffrance du samsara.
    Véhicule qui me conduisez sur la voie
    De la libération et du bonheur permanent,
    Vous dont la bonté ne saurait jamais être rendue,
    Lama, entendez-moi !

    Coupant court aux passions et illusions du karma,
    Vous me détournez des voies du samsara
    Par la discipline des trois voeux,
    Et unissez mon esprit au Dharma
    Par vos instructions qui font mûrir et libèrent.
    Roi des sublimes guides, Lama, entendez-moi !

    Le brasier de votre intelligence transcendante consume
    la jungle de ma confusion
    Et rend évidente la connaissance-en-soi,
    La vraie face du corps de réalité.
    Vous qui m’établissez, dès cette vie,
    En le royaume de l’union non dualiste,
    Omniprésent maître de toutes les familles,
    Lama, entendez-moi !

    Seigneur Lama, maître de l’immensité des mandalas,
    Seigneur Lama, qui me conférez tous les accomplissements,
    Seigneur Lama, source de tout ce qui est utile et souhaitable ;
    Du plus profond de mon coeur, je vous adresse ma supplique :

    Faites que, par votre inspiration,
    Moi-même et tous les vivants,
    Nos mères passées des six destinées,
    Soyons rapidement délivrés
    Du marais de souffrances qu’est le samsara
    Et que, dans les qualités d’abandon
    Et de réalisation de l’océan des accomplis Kagyu,
    Votre Esprit et le mien soient indissociablement unis.

    Au monastère de Djang Tchoub Ling, ou Dar-Ling, au Bhoutan, à la requête insistante d’un groupe de treize vertueux pratiquants, assidus dans leurs efforts, cette prière appelant de loin le Lama aimant qui nous guide sur la voie de la libération a été composée ex temporare par Karma Rangdjoung Kunkhyab.

  48. Jacques écrit:

    Extrait de la bio de Kyabdjé Kalou Rimpoché Rangjoung Kunkhyab :

    « Je fis ainsi beaucoup de rêves excellents. »

    Au cours d’un rêve il (Kalou R.) vit une danse céleste et entendit ce chant prophétique le concernant :

    Au début le lieu de naissance :
    Dans Hor, la terre supérieure.
    Au milieu, la pratique :
    L’enseignement sacré de la grande perfection,
    Sans artifice, le corps de jouvence dans le vase,
    Pure originellement, la conscience immatérielle.
    A la fin, le lieu de mort :
    Au mont de sable de la non-pensée.

    Puis naissance à nouveau,
    Aux confins de Do et de Kongbo,
    Né fils de mendiant.
    Des êtres innombrables,
    Au-delà de la mesure de l’esprit,
    Sont mis sur la voie de la libération.

    Puis naissance à nouveau
    Dans le Champ pur de Félicité,
    A l’intérieur de fleur de lotus.

    Vie de Kalou Rinpotché, Texte, éditions Prajna, Arvillard, 1984.

    Sarva Mangalam.

  49. muriel écrit:

    LMerci de Tout Coeur Jacques, j’éspère vous rencontrer un jour Muriel

  50. wangdrak écrit:

    Pour ma part, j’ai découvert Kagyu Ling suite à « l’appel » de Yangsi Rinpoché à le soutenir. Peut être le regard de celui qui débarque, mais je n’ai pu m’empêcher de penser que pour un lieu qui allait tellement mal depuis tellement longtemps géré par des personnes si horribles, c’était pas mal du tout ! Je me suis dis aussi que ceux qui débarquaient et récupéraient le tout, faisait un jolie coup ! Et tant mieux si c’est au service d’une transmission profonde. Mais juste apprécier ce qui a été fait, tout simplement, ça fait du bien et, surtout, cela pose de bonnes bases. Après, c’est toujours sain de critiquer et participer à améliorer.

  51. Jacques écrit:

    J’ai été résidant à Kagyu Ling entre 1982 et 1987 inclus, disciple de Lama Tempa Gyamtso. J’y suis repassé il y a 2 ou 3 ans lors d’une visite de Lama tempa Gyamtso qui était sorti de sa retraite. A cette occasion Lama Seunam m’a invité chez lui à boire un thé, je ne le connaissais pas, j’ai apprécié son accueil et notre conversation. Il ne s’est pas mis en valeur mais j’ai vu et compris tout le bien qu’il avait fait par sa gestion de Kagyu Ling. Au moment de nous quitté il m’a offert un cd des pujas à Kagyu Ling. A aucun moment il m’a demandé quoi que ce soit, ni argent ni bénévolat. J’ai aperçu son épouse, souriante et détendue. Je suis horrifié de lire comment on les traite.

    Quan à Lama Shérab, je suis allé aussi boire le thé chez lui, il était déjà âgé, toujours souriant, déjà un peu inquiet pour l’avenir de ses enfants.

    Je ne connais pas leurs différents et cela ne me concerne pas, néanmoins les traiter ainsi est une honte. Je vais avoir du mal à saluer les gens qui ont fait ce putsch quand je les croiserai. S’ils voulaient les « remercier » ils auraient pu le faire avec respect pour tout ce que les lamas et leurs familles ont construit depuis 20 ans et 40 ans, autant en bâtiments qu’en don du Dharma, développement de bochicitta. Ou alors fallait les renvoyer dès leur arrivée.

  52. muriel écrit:

    C’est peut-être dur pour les Lamas de subir cela ,^mais je suis sûr qu’ à long terme ils trouveront la paix une vie heureuse loin des Projecteurs qu’ils ont assumé pour le bien des êtres ils ne seront plus sous les projectiles des ragots comme disait une dame J je ne sais si c’est celle du 13 Mai
    Pour vivre heureux vivons cachés ou tout au mieux le plus souvent en retraite et en retrait bon voilà comme disait Gare simor j’ai fait mon petit tour dans le blog et je vais redisparaître dans la Vacuité: si ça a pu aider certaines personnes parcequ’on ressentait les mêmes choses tant mieux et j ‘etais heureuse que ces peronnes ont partagé avec moi ce sentiment et c’est vrai que je suis heureuse quand les gens sont pour les défendre l’honorabilité des lamas, c’est pas de l’orgeuil c’est de l’enthousiasme et de la joie.
    En plus j ‘aime écrire mais comme m ‘avait dit Lama Seunam que j’aime et respecte et pour lequel j’ai une Grande Dévotion il vaut mieux méditer: la vie est courte et à moins que tous les mots ne deviennent la mélodie des mantras ils ne sont qu’une illusion de plus .Et que tous les êtres trouvent le Bonheur et sa Cause l’AMOUR, l’action Positive qu’ils soient délivrés de la Souffrance et de sa cause, qu’ils résident dans la joie et l’equanimite au-de-là de l’attachement pour les uns de l’aversion pour les autres et de l’indifférence et quand la flèche des Quatre illimités est lancée rien n’entravera l’Eveil et la libération même pas le sommeil.
    Quand à la DIVINITE oui elle a pour qualité l’Orgueil Adamantin heureusement.Bonne chance à tous dans l’Abondance.
    Muriel

  53. stultrim écrit:

    alors je rajoute mon grain de poivre
    continuons à soutenir LES LAMAS
    ils nous ont beaucoup appris
    restons solidaires pour poursuivre le chemin avec eux
    que se soit ici ou ailleurs ils restent LAMAS en nos coeur
    je les respecte et même si ils ont fauté je le leur pardonne
    comme je pardonne aussi à ceux qui m ont fait du mal…
    manis manis manis

  54. Neldjor Eu Sel écrit:

    y’a pas d’orthographe pour les prénoms LOL
    Ne laissons pas nos émotions fausser notre vue :D
    Respectueusement NES

  55. Jacques écrit:

    Zut j’ai oublier le « d » de Neldjor.

1 2

Laisser un commentaire